Parcours pédagogique du Test PPL

Le trajet de navigation a une durée minimale d'une heure. Toutes les rubriques de toutes les sections doivent être effectuées et notées. Cependant, ceci ne signifie pas que l'examinateur vous demandera d'effectuer toutes les rubriques. Certaines rubriques peuvent être "transparentes" pour vous. Par exemple certaines rubriques tels que la montée peuvent être notées au cours des manoeuvres normales exigées par le vol. L'examinateur ne vous demandera donc ces rubriques que si la gestion normale du vol ne lui a pas suffi pour les évaluer.

Les rubriques ne seront pas forcément executées dans l'ordre indiqué par la liste des exercices. L'examinateur vous guide selon un profil de vol lui permettant d'observer toutes les rubriques, en cherchant le meilleur compromis entre la durée de vol et votre charge de travail. Ce profil de vol vous sera décrit, dans ses grandes lignes, lors du briefing avant vol.

DUREE
En règle générale, la durée de vol est de l'ordre de 2 h 30 et une journée d'amplitude est nécessaire pour réaliser l'ensemble de l'épreuve.

PREPARATION DU VOL
Vous êtes responsable de la préparation du vol. A ce titre, vous devez avoir rassemblé toute la documentation nécessaire (cartes, mais aussi NOTAM et dossier météo) et les équipements de sécurité obligatoires (en particulier les gilets de sauvetage si besoin). Le dépôt d'un plan de vol n'est pas obligatoire, sauf, bien sûr, s'il est exigé par un règlement de la circulation aérienne.

EN VOL
Vous devez conduire le vol comme seul pilote à bord dans toutes les circonstances normales, y compris imprévues. Tout doit se passer comme si vous emmeniez un ami qui ne connaît rien aux avions. Vous devez indiquer les actions et vérifications que vous effectuez (y compris l'identification des aides radio).

L'exigence de réussite technique à des exercices ne doit pas vous faire oublier les règles générales de comportement et de précision définies dans les "performances acceptables". Vous devez montrer que vous êtes capable de piloter l'avion avec souplesse et précision, en respectant ses limitations et en gardant le contrôle à tout moment (c'est-à-dire que l'examinateur ne doit jamais avoir de doute sérieux sur le succès d'une manoeuvre).

On vous demandera également d'appliquer vos connaissances aéronautiques et de faire preuve de bon jugement dans la conduite du vol. En d'autres termes, outre le contrôle de la trajectoire et le respect des limitations, il est particulièrement important que vous portiez une attention suffisante à la surveillance anticollision, la conduite moteur et au respect des conditions VMC.

Les tolérances de pilotage ci-dessous constituent un repère. Votre examinateur tiendra compte de la turbulence et des qualités de vol de l'avion utilisé :
• Niveau ± 150 ft
• Cap ± 10°
• Vitesse décollage, approche, atterrissage : + 15 / -5 kt autres phases de vol : ± 15 kt

Sachez aussi que l'examinateur peut :
• Vous demander de répéter toute manoeuvre ou procédure une fois.
• Arrêter l'épreuve à tout moment s'il juge que vous devez repasser une épreuve complète.
Enfin, vous pouvez décider d'arrêter, pour une raison valable (conditions météorologiques, problème technique, etc...) l'épreuve à tout moment. Vous devez alors le justifier au FE qui, s'il juge vos raisons recevables, permettra que les seules sections non terminées soient repassées ultérieurement. Il s'agit alors d'une simple suspension de l'épreuve. Dans le cas contraire, toute l'épreuve devra être repassée.