Projet Associatif H. Guillaumet

PROJET ASSOCIATIF 2021-2024 DE L’AEROCLUB HENRI GUILLAUMET

 

L'aéroclub Henri Guillaumet | Aéroclub Henri Guillaumet

 

Présentation de l’association

L’aéroclub Henri Guillaumet est né en 1946 et a migré sur l’aérodrome de Lognes dans la banlieue est parisienne a environ 15 kilomètres de la porte de Bercy au milieu des années 70. C’est une association loi 1901 affiliée à la FFA (Fédération Française Aéronautique). Elle possède ses propres locaux sur la plateforme. Elle compte autour de 140 adhérents. L’aéroclub possède 5 avions, 3 avions école et 2 avions de voyage. Une école DTO est particulièrement active puisqu’elle accueille environ 70 élèves pilote pour environ 130 à 150 adhérents selon les années qui préparent le LAPL ou le PPL. 5 instructeurs font vivre l’école de pilotage. Des propositions de vols découvertes et de vols d’initiation sont possibles encadrés par des instructeurs.

L’association a pour objectifs de :

  • Promouvoir, faciliter et organiser la pratique des activités aéronautiques dans l’Est Parisien ;
  • Promouvoir et rendre possible cette pratique au plus grand nombre, poursuivre et amplifier l’inclusion de nos adhérentes et futures adhérentes.
  • Favoriser la découverte des formations et des métiers de l’aéronautique ;
  • Former des pilotes citoyens respectueux des règles de bonne conduite et de sécurité dans la pratique des activités aéronautiques et soucieux des impacts environnementaux ;
  • Créer des liens d’entraide et de solidarité au sein du club ;
  • Créer des liens et des partenariats avec son environnement afin de mieux intégrer ses activités.

 

LE PROJET 2021-2024

 

Le projet mis en place respectera les valeurs de l’association à partir d’axes de travail formalisés autour de 5 objectifs en corrélation avec les objectifs de la FFA à laquelle nous sommes affiliés

Objectif 1 : Favoriser l’accès des jeunes de moins de 21 ans aux activités aéronautiques, diversifier les publics ;

Objectif 2 : Mieux éduquer et mieux former ;

Objectif 3 : un aéroclub soucieux de son environnement ;

Objectif 4 : Moderniser les outils de gestion et de communication pour de meilleures relations entre adhérent ;

Objectif 5 : Evolution de la flotte.

 

Les objectifs s’articulent autour d’actions à mettre en place, évaluables, au regard de critères concrets et définis

Les actions :

Objectif 1 : Favoriser l’accès des jeunes de moins de 21 ans aux activités aéronautiques, diversifier les publics ;

  • Après une interruption de plusieurs années, re proposition de la formation BIA en lien avec un établissement du secondaire.
  • En complément, favoriser le développement du programme « initiation au pilotage » ;
  • Au travers du BIA en lien avec l’établissement partenaire, informer sur les métiers de l’aéronautique particulièrement en direction des publics féminins.
  • Diminuer les coûts de la formation PPL et LAPL en installant un simulateur de vol pédagogique.

Indicateurs d’évaluation : Evolution du nombre de licenciés de moins de 21 ans ; évolution du nombre d'adhérentes.

 

Objectif 2 : Mieux éduquer, mieux former et informer :

  • Installation du BIA ;
  • Extension des locaux d’instruction pour de meilleures conditions d’enseignement ;
  • Mise en place d’un simulateur de vol ;
  • Formation à l’anglais aéronautique ;
  • Formation continue des FI ;
  • Concertation de l’équipe d’instructeurs sur le suivi des élèves ;
  • Reprise des réunions à thèmes sur la conduite des vols et la sécurité des vols ;
  • Formation aux gestes de sécurité pour les adhérents lors des mouvements au sol ;
  • Renforcer l’information et les formations pour tous pour la sollicitation du correspondant sécurité.

Indicateurs d’évaluation : Evolution du nombre d élèves en formation BIA, LAPL et PPL ; nombre d’élèves pilote présentés aux différents examens. Pourcentage de réussite ; nombre d’heures d’utilisation du simulateur sous la responsabilité d’un instructeur; taux de fréquentation des réunions à thèmes. Nombre de REX locaux publiés.

Objectif 3 : un aéroclub soucieux d’une vie associative et de son environnement :

  • Maintien de la commission « Animation » pour piloter les initiatives d’amélioration de la vie associative ;
  • Développer les moments conviviaux en présentiel ;
  • Réaménagement des espaces intérieurs d’accueil et de convivialité ;
  • Reproposer 4 sorties club par an ;
  • Proposer une activité rallye et vol de précision ;
  • Assurer les permanences quotidiennes pour l’accueil du public ;
  • Rappeler l’importance des règles de cohabitation avec les riverains (TDP en particulier) ;
  • Utilisation du simulateur, réduisant le nombre d’heures de vol en formation initiale, contribuant à préserver l’environnement ;
  • Réfléchir en commission aux problématiques liées à la transition énergétique. « Vers une aviation plus propre ».

Indicateurs d’évaluation : Evolution du nombre d’initiatives réalisées durant les trois années du projet.

Objectif 4 : Moderniser les outils de gestion et de communication pour de meilleures relations entre adhérents :

  • Installer la deuxième mouture de l’application de gestion Aérogest;
  • Renouvellement des PC pour une utilisation plus fluide des outils de communication et des applications nécessaires à la préparation des vols ;
  • Réunion plusieurs fois par an du bureau avec le chef pilote pour faire le point sur la vie de l’école, les problématiques associées et les axes de progrès particulièrement concernant la sécurité.
  • Etablir et faire vivre un tableau de bord témoignant pour une partie de la vie de l’association, de ses réussites et de ses domaines de progression.

Indicateurs d’évaluation : Tenue du tableau de bord ; utilisation d’Aérogest par les adhérents ;

Objectif 5 : Evolution de la flotte :

La flotte est arrivée à maturité. Nécessité dans les 10 années à venir de moderniser les équipements de sécurité et de conduite des vols et d’acquérir deux nouveaux avions un pour l’école et un pour les voyages. Ces aéronefs dans leur définition devront moins consommer, être moins bruyants, donc se tourner vers des avions aux conceptions plus actuelles. Un avion électrique en école en remplacement d’un DR 400 ? cela peut s’imposer à nous dans les prochaines années.

Indicateurs d’évaluation : Nombre d’équipement modernisé sur les avions écoles ; Définition des caractéristiques de l’avion acquis.

Voici les intentions de développement et d’amélioration du fonctionnement du club pour les trois prochaines années. Pour réussir, il faudra que ces intentions soient partagées par le plus grand nombre. Leur mises en œuvre témoigneront du dynamisme de notre association et de l’implication de ses adhérents.